ASEAN entre Chine et Russie

Les pays de l’Asie du Sud-Est peuvent-ils critiquer l’invasion de la Russie ou bien prendre parti en faveur du plus fort, sans y regarder à deux fois et s’interroger sur les conséquences possibles de leurs relations actuelles et futures avec la Chine ?

En fait, l’Asean semble tétanisée par ce qu’il se passe en Ukraine ! Une position commune est impossible sinon … de déclarer que la paix est souhaitable !

Les pays qui sont proches des USA se taisent, sauf Singapour qui rejoint les sanctions économiques et financières, et ceux qui sont dirigés par un pouvoir fort autocratique se taisent aussi, sauf Myanmar qui justifie le droit de la Russie de faire la guerre !

Taïwan n’est pas loin et chacun y pense : que se passerait-il pour moi si les Chinois …

Mais les bonnes relations avec la Russie ne sont pas neutres non plus. Ainsi, le Vietnam les développe depuis longtemps pour s’éloigner de la Chine. Donc, il se tait.

Surprise quand même de voir le petit Cambodge déclarer que la victoire militaire de la Russie ne semble pas possible !

JMDF

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s