Sri Lanka, situé au bout d’un corridor ?

Le Sri Lanka (et ses 22 millions d’habitants) est pris au piège chinois? Certes il ne situe pas au bout d’un corridor qui passerait par l’Inde puisque que les deux grandes nations asiatiques s’affrontent sur tous les plans mais la belle île se trouve situé sur les routes de la Soie ! Tout le commerce de l’Océan Indien est visible et à vol d’oiseau du port de Colombo ! La route maritime la plus utilisée au monde. Au coeur du commerce international entre les grands continents…

Les autorités Sri Lankaises (le Président Rajapaksa !) qui ont mis fin à la guerre qui ravageait le pays, sont parvenus à leurs fins grâce au soutien financier et politique chinois. Notamment la volonté de cacher les exactions de milliers de morts. Ce faisant ils se sont mis entre leurs mains. Y compris pour financer les élections présidentielles.

La Chine était prête à tout financer. Les grandes rêveries des dirigeants dont les succès tournaient les têtes. Les Chinois ont accepté de financer tout ce qu’ils pouvaient pour des projets délirants. Des milliards de dollars « empruntés » au grand frère par des autorités corrompues que la démocratie nouvelle srilankaise n’a pu contrer sauf à changer de Président.

Les Chinois en 2015 se sont vu confier – entre autres – la réalisation d’un projet pharaonique, une cité lacustre à 1 milliard de dollars, devant le rivage de Colombo, à Hambatota, un fief du Président. Une fausse presqu’île avec un nouveau port. Les Srilankais se sont montrés incapables de le faire avancer avec une gestion saine. Des millions de dollars chinois engloutis et peu à peu la non rentabilité du projet l’a conduite à la faillite, du projet et des promoteurs.

C’est pour cela que le gouvernement, incapable de commencer à envisager de rembourser les emprunts s’est trouvé à négocier pendant des mois et des mois avec les bailleurs de fonds chinois et l’entreprise chinoise imposée par le contrat pour éviter les appels d’offres internationaux. Pas d’autre solution que … ?

Que de céder cet enclave pour une durée de 99 ans à l’Empire chinois !

Et ceci avec 6000 hectares de terrains situés autour de cette presqu’ile. La presqu’ile était fausse mais les terrains de vraies propriétés srilankaises ! Aussi, le gouvernement chinois avait réussi son coup au bout d’un corridor faisant partie de sa stratégie : s’assurer pendant un siècle un pied-à-terre chinois ouvert sur l’Océan Indien. L’une des routes les plus fréquentées au monde aux mains du commerce et de la puissance chinoise ?

Une base navale toute neuve pour y accueillir ses navires, ses sous-marins et tout ce qui va avec pour surveiller toute la zone. Bref, la stratégie des routes de la Soie, non seulement avance pas à pas mais peut vraiment, avec des finances et des services secrets efficaces, aller très vite pour prendre le dessus sur un projet voire sur un petit pays.

CQFD

JMDF

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s