Des élections thaïes en coup d’état permanent !

Pourquoi peut-on envisager de penser que la junte au pouvoir à Bangkok est diabolique lorsqu’elle décide en 2018 de redonner le pouvoir au peuple et d’organiser des élections législatives en mars 2019 ?

– Parce que la Cour constitutionnelle thaïlandaise vient d’éliminer du jeu électoral le Thai Raksa Chart, un nouveau parti qui avait eu l’idée de présenter l’une des soeurs du Roi RAMA X, retirée de longue date de la Cour, Ubolratana, et qui pouvait essayer de rassembler autour d’elle à la fois des chemises jaunes et des chemises rouges … !

La candidature au poste de Premier Ministre de cette noble femme a été interprêtée comme un acte (du parti) « hostile envers la Monarchie », celle-ci se trouvant dans une obligation de neutralité politique.

A deux semaines des législatives que la junte au pouvoir espère remporter (!), la justice et le droit se sont donc conformés aux valeurs du pouvoir en place. La dissolution du nouveau parti politique révèle bien des choses… Est-ce bien une décision royale, judiciaire, juste et neutre ?

Un important dispositif policier a quand même été mis en place lors de cette annonce qui aurait pu déclencher de nouvelles craintes d’un « coup » contre la démocratie. Celle-ci s’appelant d’ores et déjà dans les discours : « l’opposition » !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s