Route de la soie compromise ou plutôt un compromis ?

La route de la soie c’est un immense programme conçu et piloté par la Chine pour favoriser les échanges commerciaux par différents moyens et surtout selon différentes routes.

Pékin a imaginé de financer sous forme de prêts les pays qui se trouvent sur les futures routes visées. C’est une vraie force de frappe financière qui s’abat sur les pays les plus pauvres.

Les plus riches réagissent. L’Inde refuse de marcher dans le système de son grand voisin du Nord et se rebiffe. La Malaisie bloque les effets engagés et bloque ainsi le train express prévu de longue date. Les Thaïlandais ont plein de projets sur les rails mais ne savent plus sur quel pied danser…

Le plus criant c’est le Cambodge qui doit beaucoup d’argent aux Chinois depuis une décennie. Se trouvant déjà surendetté vis-à-vis de bien des pays donateurs (depuis 25 ans) de sa reconstruction, l’endettement aveugle avec les Chinois est tentant. Il apparait comme une possibilité non seulement de s’en sortir mais aussi de maintenir un taux de croissance économique élévé basé essentiellement sur les infrastructures.

Mais le danger d’abandonner aux Chinois des pans entiers des infrastructures de développement, voire des pans entiers de son territoire, pour que des activités lucratives et mafieuses puissent se développer loin de la Chine avec des milliers de jeunes chinois sans scrupules et débarquant sans visa, est en marche.

Deux cents Chinois vont être expulsés du Cambodge dans les prochains jours. Et sans doute plus. Pour avoir oeuvrer dans une société de Télécommunications à des activités répréhensives. Ce n’est qu’un début.

Pékin a trop investi son influence économique et politique sur la petite route cambodgienne de la soie pour que le moindre frein puisse apparaître. C’est un rouleau compresseur qui se met en place…

Trop contents sont les Cambodgiens de voir sortir des plans la première autoroute vers … les Casinos ! Sans rien débourser ?

Bien des gens sont sans doute « compromis » ? Faites vos jeux, Rien ne va plus !

Le projet de Route de la Soie s’appelle OBOR : One belt One Road !

Facile sans doute mais un économiste français qui regarde cela ne peut que penser « AU BORD » du précipice.

JMDF

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :