Aéroports à vendre au Cambodge

Lee qui rit et Vinci qui pleure ?

Pas si certain que cela…

Il y a trois aéroports internationaux au Cambodge : Phnom Penh, Siem Reap et Sihanoukville. Ils sont tous gérés par la Société française concessionnaires des aéroports cambodgiens, la S.C.A. .

Les discussions vont bon train avec trois commissions gouvernementales pilotées par un Ministre d’Etat de nationalité française, pour évaluer les compensations qui seront dues aux départs successifs des Français de la SCA, remplacés … inexorablement par trois grands projets chinois de nouveaux aéroports distants.

L’activité de l’aéroport de Sihanoukville, avec 350 000 passagers annuels, a progressé de son côté de 170% et les liaisons quotidiennes avec Singapour, Kuala Lumpur ou la Chine du Sud.

Ces trois aéroports venaient juste d’être rénovés et agrandis !

A Phnom Penh, on fête aujourd’hui le prolongement de la piste de ce bel aéroport qui fête aussi ses vrais vingt ans !

Celui de Siem Reap (Angkor) fonctionne bien même si l’on rejoint son avion à pied et que les Chinois peu disciplinés n’aiment pas cela.

Quant à celui proche de la mer, il révèle que les touristes sont de plus en plus nombreux à y séjourner longtemps !

La durée du séjour est de 2,5 nuits en moyenne pour Angkor, une semaine pour la mer et les 50 casinos récemment ouverts ?!

A Phnom Penh, les prix flambent, les Chinois arrivent. Faites vos jeux !

JMDF

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s