Les risques géologiques existent même sans réchauffement climatique

La gestion du monde, de notre planète, de notre vie, ne se fait pas ! La mondialisation est économique et c’est tout.

Il suffit de regarder le nombre de naissances par famille dans certains pays africains touchés régulièrement par des famines, pour se dire combien, combien …  personne ne dit rien, personne ne fait rien,

et sans doute personne ne peut-il faire quelque chose !?

Il en est de même des grandes catastrophes naturelles et des accidents prévisibles. Ne parlons pas des avions qui font des rotations, le plus possible pour rentabiliser l’appareil, sans perdre de temps et ne consacrent sans doute, dans certains pays, pas assez de temps pour les révisions et les réparations essentielles en cas de petit pépin ou de clignotant … clignotant !

Non, simplement géologiques…

Le cas récent d’un barrage qui a cédé au Laos (Namnoy dam collapse) est un exemple concret de ce qui doit être attendu dans certains pays où les études ne sont parfois pas assez poussées ou pas assez sérieuses. La terre bouge, les ouvrages en ciment, un peu moins ou pas en même temps !

Nos centrales nucléaires sont dans le même cas. Prévues pour fonctionner 30 ou 40 ans sans risque, elles sont prolongées sans cesse, d’année en année. Jusqu’à cinquante ans ! Et après … ?

Les rivières lorsqu’elles sont encaissées c’est qu’elles ne l’ont pas toujours été ! Elles ont été fortes, assez pour envoyer leurs alluvions avec force vers les mers. Pourquoi ne jamais s’en méfier et construire durablement sur leurs rives ?

Les rivières peu encaissées sont celles dont on ne pense pas qu’il faudrait parfois envisager de les entretenir, les draguer, nettoyer leurs lits ancestaux. Comme les volcans une rivière peut se réveiller. Les gens du Gard s’en souviennent désormais.

Et les failles techtoniques ? Bangkok est un bel exemple, mégapole construite sur une faille avec des immeubles de cinquante étages, à moins de dix kilomètres de la mer. Et la mer monte…

Au Japon aussi, tout ceci est connu… Les facteurs de hasard sont même calculés et l’on sait quand reviendra la prochaine catastrophe du fait de dangers sismiques et de mouvements inéluctables mais presque réguliers des plaques techtoniques. En Californie aussi !

Au Moyen Orient aussi, les plaques continentales se bousculent. C’est moins grave dans le désert sans doute ! Et cela peut enclencher des conflits et mettre fin à d’autres ?

Mais quand on sait que le niveau des mers va monter, qui prêche dans le désert ? – Personne.

On attend partout de couler.

JMDF

 

..failure of storage dams. These include large mass movements…
d/or huge falling rocks, design errors, poor construction, faulty operation of reservoirs, sabotage, terrorism, acts of war and seismic risks. The Mekong River and its tributaries now have some 300 storage…

tremblements de terres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s