Ça croît au Vietnam ! Et ça roule …

La croissance économique du Vietnam (6% cette année ?) est de plus en plus visible.

A l’œil nu, les visiteurs, particulièrement à Saïgon, se rendent compte que tout change très rapidement. La population croît, le nombre de véhicules aussi mais la circulation est assez bien gérée à travers un urbanisme en plein boum.

Dans ce pays encore communiste où cependant la liberté d’entreprendre et de gagner de l’argent est possible depuis plus d’une décennie, non seulement le « Plan » est bien conçu puisque les infrastructures suivent assez la croissance économique. Quant aux initiatives privées, elles florissent. Les vieux bâtiments sont rénovés. Les grands immeubles se multiplient. Les boutiques de luxe arrivent.

Ainsi une classe moyenne est vraiment en train d’apparaître même si elle laisse sur le bord de la route des pauvres qui essaient de gagner trois sous sur les trottoirs… Ce qui fait la force de cette croissance c’est la bosse commerciale des Vietnamiens. Peuple souvent apparenté à son ennemi du Nord, les Vietnamiens ont en commun avec les Chinois de ne pas être rétif au travail, aux efforts, au courage de prendre des risques. Ils « veulent » réussir. Et pas que dans l’agriculture et dans l’industrie touristique.

Le pays est trop bien situé pour ne pas profiter des flux commerciaux de l’ASEAN. Il en profite pour développer ses ports, en particulier celui de Da Nang, par où passent des containers de plus en plus nombreux qui accompagnent le développement industriel et la logistique de tous les types de transport.

Les investisseurs étrangers ne s’y trompent pas. Ils sont maintenant plus présents tels ceux de la construction automobile. Certes, 90% des pièces détachées sont importées et bien des voitures restent chères aux yeux de la population (celle de la main d’oeuvre bon marché !) qui roule partout en grand nombre sur des motos japonaises, mais aussi vietnamiennes. Cependant la voie est tracée pour le développement futur.

Reste à savoir si le gouvernement dirigeant une administration toujours super centralisée parviendra à adapter sa politique économique de croissance vigoureuse, de même rythme ou presque qu’en Chine ! (Laos et Cambodge sont à 7% de croissance) alors la Thailande dépasse à peine les 3%), avec des mesures fiscales moins protectionnistes alors que ce mot dans le monde apparaît un peu moins tabou.

En attendant, ça roule …

Le Vietnam s’est éveillé, c’est évident !

JMDF

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s