Le Cambodge n’est pas encore au courant … comme la Guyane !

Si l’actualité nous pousse à observer la vie rudimentaire des Guyanais français privés (depuis toujours hors des villes !) d’électricité dans un département qui pourrait être si riche… à deux pas du site industriel ultra-moderne de Kourou où la moindre panne de jus a des conséquences en millions de dollars… sur les projets Ariane, c’est au Cambodge qu’il est possible de comparer l’injustice criante face au … power !

Moins de 60 % des ménages cambodgiens profitent de l’électricité en 2017. Si les progrès accomplis depuis dix ans sont énormes, il n’en reste pas moins que 30 % des villages n’ont toujours pas accès à l’électricité et encore bien plus à l’eau courante ! L’essentiel des Cambodgiens vivent dans les campagnes … et boivent l’eau des puits !

Alors que le Cambodge se développe à grande vitesse, que les investisseurs Chinois débarquent, que les projets n’ont jamais été aussi nombreux et … démesurés, et que les banques naissent comme autant de politiques de crédit, de pauvres paysans vivent avec leurs chars à bœufs comme au moyen âge, avec des récipients en terre cuite, des cuillères en bois, des escaliers en bambous, des toitures en feuilles de palmiers, des chemises rapiécées, mangent des feuilles et des insectes et n’ont que des herbes comme seuls médicaments.

Vraiment, il y a deux mondes dans un même monde. Où sont les yeux des voyants ? Où sont les biens des possédants ? Pourquoi tant de nouveaux riches illuminés ?

Où sont les Justes dans nos démocraties ? Où est la lumière dans vos sombres tunnels ?

On se dirige à vue ?

Des dirigeants … éclairés ?

 

JMDF

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s