Veni vidi Vinci

Vinci … Evinci  ?

Vinci, l’entreprise privée française, le groupe VINCI, qui possède majoritairement la concession jusqu’en 2040 des trois aéroports internationaux du Cambodge où elle a entrepris des centaines de millions de dollars de travaux et d’extension de capacité ces dernières années…

… est priée de négocier son départ… avec les Chinois !

Evincée sans discuter. Avec quelques millions de dédommagement.

En effet, un Consortium chinois YIHL du Yunnan soutenu par le pouvoir chinois habitué à combler les déficits cambodgiens, a obtenu  l’accord du Cambodge pour construire un nouvel aéroport chinois à Siem Reap !

La diplomatie économique française accepte t’elle de prendre une gifle ? Il risque d’y en avoir d’autres… puisque le pouvoir cambodgien change depuis quelque temps son fusil d’épaule.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s