Valentin pas très saint ?

Question de Culture !  L’Asie connait bien des fêtes chrétiennes qui deviennent ici païennes. Lorsqu’on n’a pas la même religion, pas la même culture, comment peut-on partager les même traditions ?

Les businessmen du monde entier ont trouvé la réponse. Les fêtes deviennent simplement commerciales quand on leur retire leur sens. La plus grande d’entre elles, NOËL, est vraiment devenue une fête commerciale qui prépare la fin de l’année civile, le changement de saison et l’approche du nouvel an international. On se fait des cadeaux, le décor s’enrichit même par glissement hivernal de faux sapins ; des guirlandes et de la fausse neige font leur apparition.

Il en va de même de la fête des amoureux, la Saint Valentin qui entre dans les mœurs des cultures occidentales, plus comme fête laïque que comme fête religieuse. Les célibataires chaque années rêvent d’être aimés. Les parents se rappellent l’un l’autre qu’ils s’aiment toujours et encore… Des siècles de tradition.

Pour certains, c’est aussi une fête commerciale où l’on se fait des cadeaux entre bien-aimés. Fête des fleurs. Offrir des roses pour traduire son amour et se jurer qu’il sera éternel… Une fête somme toute romantique.

Pour les Asiatiques, il est de plus en plus répandu que la fête de Valentin (the Valentine’s day !) serait la … fête de l’amour. Pour les adolescents, la fête de l’amour devient la fête où l’on fait l’amour. Pour la première fois si possible ! Particulièrement pour les garçons qui préparent ce jour et se motivent les uns et les autres pour passer à l’acte. Un argument de séduction donc : on s’aime, et on devrait pouvoir louer une chambre pour un moment d’intimité, pour s’embrasser ?

Ainsi la Saint Valentin devient l’occasion de nombre de viols !

Au Cambodge, dans un récent long métrage, « Diamond Island », de Davy Chou – 2016, le jeu des jeunes acteurs révèle comment procéder pour séduire et comment louer une chambre dans une guest-house pour quelques minutes. Les jeunes sont comme ça. Ils attendent la Saint-Valentin. Cette journée populaire devient donc dangereuse pour les femmes. Dans un sondage datant de 2014 auprès de jeunes hommes, 40% des personnes interrogées ont déclaré vouloir, à tout prix, faire l’amour ce jour-là.

Ainsi, le Ministre de l’Éducation cambodgien vient-il par circulaire de dissuader les enseignants des écoles publiques et privées de couvrir tout rassemblement ou toute fête de Saint-Valentin qui pourrait conduire à des dérapages dans le genre : je t’offre des fleurs pour que tu perdes ta virginité !

Dans ce pays très conservateur, on parle peu des choses de la sexualité mais un jour, ce jour, où l’on partage quelques bières, le harcèlement est programmé.

La Saint-Valentin le jour du record du nombre de viols chez les jeunes asiatiques ? C’est le monde à l’envers…

Ou bien un retour prévisible à des fêtes païennes crées sous l’Empire Romain ?

JMDF

Une réflexion sur “Valentin pas très saint ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s