Crise de régime chez les Siamois

Tout en respectant le deuil du peuple thaïlandais encore sous l’émotion de la perte cruelle de leur Roi, il est permis de tourner un peu la page de ce très long règne commencé dans la douleur d’un accident peu banal (mort par balle de son frère ainé juste après son ascension au trône) et terminé par un crise politique interminable qui voit encore aujourd’hui les militaires au pouvoir à Bangkok.

Il ne faut pas se leurrer : les militaires ne font pas l’appui et le bon temps mais ils contrôlent le calendrier depuis deux ans et d’autres étapes sont à venir dans les prochains mois en ce qui concerne la royauté et la mise en œuvre de la nouvelle Constitution. L’appui à la royauté étant acquis de tout temps. L’armée est dirigée par le Roi (!) qui est le descendants des vaillants guerriers qui ont fait le Siam puis la Thaïlande.

Le processus est en route. Celui de la reconquête. Celle du pouvoir repris aux mains des politiques et qui ne sera pas rendu dans le même état l’an prochain au sortir du deuil national et de la prise de fonction du nouveau Roi. La Régence est assurée par Prem Tinunsalonda, un noble ancien premier ministre (de 1998 à 1988) dont on oublie peut-être qu’il est aussi un militaire de carrière, Généralissime Amiral… qui a fini ses études militaires aux USA.

Certaines rumeurs disent que la situation du Prince héritier  (Rama X, hésitant ?) arrangerait bien tout le monde. D’autres pensent que tout va bien et que la crise de régime va se terminer en 2017 !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s