Malaise politique en Malaisie

 

L’ancien puissant et rigoureux Premier Ministre malaisien Mahamat Mahathir qui fut au pouvoir durant plus de vingt ans tente en ce moment de créer un nouveau parti politique, Le Parti du Peuple Malais, regroupant les Malais Muslims, majoritaires en Malaisie.

Mahathir est pourtant âgé de 90 ans.

Son successeur au poste suprême de Premier Ministre, Najib Razak, est aujourd’hui accusé par la communauté internationale, à commencer par les USA, d’avoir laissé l’évasion de fonds financiers importants se dissoudre… dans son entourage à Kuala Lampur.

On se souvient comment le leader Mahathir, Président du parti United Malays National Organisation (Umno),  avait dans un passé récent créé de toutes pièces des scandales pour ternir et mettre aux arrêts le leader de l’opposition, Anvar Ibrahim (People Justice Party, un parti multiracial). Bref, la Droite nationale et nationaliste au pouvoir, contre la gauche.

Aujourd’hui un troisième homme, Muhyiddin Yassin, proche de Mahathir, semble appelé à jouer un rôle important. Ancien vice Premier Ministre de Mahathir, il était aussi resté vice-Premier Ministre de Najib Razak avant d’être démis de ses fonctions et « viré » du parti UNMO dirigé par l’actuel Premier Ministre !

Yassin en effet dans ce contexte prendrait la Présidence du nouveau parti qui aurait pour objectif de lutter contre la corruption et contre les abus de pouvoir. Autant dire que la guerre politique est déclarée en Malaisie… Et Mahathir fait maintenant… de l’opposition.

Quand on sait que le charismatique leader de l’opposition depuis vingt ans, Anvar Ibrahim, est une nouvelle fois en prison (accusé de sodomie !) et que c’est sa femme qui conduit par intérim leur parti bien ancré dans la population, alors que le Chinese Democratic Action Party rassemble les nombreux Malais d’origine Chinoise, on se demande comment Mahathir pourrait trouver le moyen de sauver la morale politique malaise qu’il a dominée de manière autocratique durant plusieurs décennies. Le pays pour la première fois apparait ainsi divisé.

Oui, la politique va désormais mal. La Malaisie va mal. Elle ira peut-être de mal en pis du fait que le pays est multi-racial et que le statu quo qui conduit au développement économique très positif jusqu’à maintenant pourrait être écorné.

Les voisins du Nord, Thaïlande, Cambodge, Myanmar, … qui connaissent moins de hétérogénéités ethniques que la Malaisie, sont ou ont été, étonnamment confrontés à des situations sinon similaires (leaders en exil ou emprisonnés), …  au moins  à de sérieuses difficultés dues à l’aspiration à la démocratie de leurs peuples.

 

 

Une réflexion sur “Malaise politique en Malaisie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s