La croissance durable serait non durable au Cambodge.

Les Nations Unies s’inquiètent des risques liés à la croissance de l’Économie cambodgienne. Croissance certes, forte et durable puisque voisinant chaque année les 7 % depuis 15 ans.

Mais cette croissance serait-elle de la poudre aux yeux… ? Est-elle tenable à terme ? Est-elle harmonieuse ? L’ONU dénonce un risque de non « sustainability ».

Il est vrai que la progression n’est pas de 7 % partout. Ni géographiquement ni par secteurs économiques. L’agriculture en particulier reste un peu à la traîne, même si elle a commencé par endroit à bouger et à se moderniser.

Du côté des infrastructures, il n’y a pas réellement de risque puisque les investissements bien pensés, publics et privés, sont un facteur de développement. C’est du côté immobilier où la construction à tout va dans la Capitale ne cesse d’inquiéter… alors que bon nombre de Cambodgiens n’ont pas accès au logement, au travail, au riz, à aucune protection sociale.

A voir le nombre de femmes et d’enfants qui trient les poubelles le soir dans la ville, effectivement la « croissance » touche tout le monde !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s