Presse francophone au Cambodge (3)

Si le magazine LE MEKONG
représente une belle aventure de presse qui correspondait à la période de retour du Cambodge sur la scène régionale et internationale, la Société des Editions du Mékong, en publiant en 1995, le fameux journal Cambodge Soir  allait marquer une génération de Cambodgiens.
C’est Philippe Latour qui créait le premier numero de Cambodge Soir au mois de mai 1995 avec Pierre Gilette, son adjoint qui prenait les rennes trois mois plus tard. A la fois Rédacteur en Chef d’un journal paraissant les lundis, mercredis et vendredis, et initiateur d’un Centre de formation de journalistes cambodgiens, Pierre Gillette allait s’entourer d’une équipe valeureuse : Sébastien Drans, François Gerlès, Grégoire Rochigneux, Arnaud Roux, Fréderic Amat, plus tard Anne-Laure Poirée, Stéphanie Gée !
Faut-il mentionner ici les journalistes cambodgiens formés par Cambodge Soir ? Pen Bona, Kong Sothannarith, KY Sokhlim,  Ros Dina, Leang Delux, Nhim Sophal, Duong Sokha, Mak Sarun, Nay Rithy, UNG Chansophea, Cheang Bopha, Ung Chamroeun, … La liste serait longue. Certains sont devenus, 20 ans plus tard, les acteurs essentiels des médias cambodgiens (RFI, chaîne de télé, …).
Les photographes ont aussi fait leur chemin : Mak Rémissa qui expose en ce moment (2015), Chan Vitharin, Chhoy Pisey…
 Feu Cambodia Times et Phnom Penh Post étaient concurrencés en langue française par Le Mékong lorsqu’apparaît le … Cambodia Daily, véritable concurrent de Cambodge Soir.
Le défi est relevé par Pierre Gillette durant une décennie jusqu’en 2006. De 4 pages initialement, le journal s’est étoffé et devient même quotidien après les événements de 1997. Quelle belle aventure de presse. Mais difficile et périlleuse aventure du fait de la lenteur et des retards du soutien financier de la francophonie. Soutien réduit en peau de chagrin qui annonçait logiquement sa fin.
En juin 2007, la parution d’un article diffusant, avec peu de discernement, une information déjà publiée par ailleurs dénonçant des pratiques provenant du sommet du gouvernement local, créait un conflit entre des journalistes plantés sur leurs ergots et un dirigeant maladroit perdant son self-control et rendant la négociation difficile.
En octobre de la même année, Cambodge Soir paraissait à nouveau avec une fréquence HEBDO. L’arrêt de l’aide de la francophonie était compensée par l’apparition d’un mécène qui, loin d’aider à rationaliser les finances, permettait à « Cambodge Soir Hebdo » de vivre au-dessus de ses moyens sans efforts de gestion. Les abonnements France se développaient pourtant sur ce nouveau magazine d’information cambodgien. Mais la croissance des dépenses n’alertaient que de … très loin, le patron Robert Latil étant rentré en France.
En 2010, le mécène avançait jusqu’à dix mille dollars en fin de mois et … un jour cette personne généreuse, fatiguée, décidait brutalement de tout arrêter sans même prévenir l’ensemble des fondateurs mais en versant, comme par un élan de noblesse… les derniers salaires et indemnités. Le 30 septembre 2010 le dernier numéro sonnait le glas. Les croque-morts vendaient vite fait les ordinateurs et les meubles. CSH était mort. A qui la honte ?

Un comité de soutien international eut beau se mettre en place pour relancer l’Hebdo, honorer aussi les abonnés, tout avait disparu et la situation de l’entreprise était revenu à celle de l’époque des aventuriers de 1993 : tout à refaire.

Seul Pierre Gillette et Kong Sothannarith essayérent encore de croire en un projet de renouveau mais rien n’y fit. De 2010 à 2015, le Cambodge est resté sans presse francophone papier. « Le Petit Journal » informatisé prit alors le relais avec Emmanuel Scheffer. Roger Barthas, de l’île de la Soie, initiait son propre site internet cambodgien … La presse oui, les presses non. Les rotatives elles-aussi avaient oublié le français…
 *
… A suivre …

Une réflexion sur “Presse francophone au Cambodge (3)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s