Vers un Pakistan talibanisé ?

Quand tout le monde s’intéresse à l’avenir de l’Afganistan, il me parait aussi sinon plus sérieux de se demander ce que deviendra le Pakistan dans le contexte nouveau de cette région. Et quel rôle le Pakistan jouera dans les prochaines années avec ce contexte géopolitique international en plein branle-bas (ou Biden-bas !) ?

Ce pays – la République Islamique du Pakistan quand même ! – qui a soutenu depuis 20 ans, plus ou moins ouvertement la guérilla Talibane à sa frontière est certainement encore plus un danger pour la sécurité dans le monde que le nouveau pouvoir à Kaboul. C’est un grand pays. Sa population de 220 millions d’habitants comprend pour moitié des Musulmans particulièrement pieux. Euphémisme ?

Toute l’Histoire de ce pays est liée à sa frontière avec l’Inde issue de l’ancien Empire colonial brittanique et de conflits armés particulièrement violents dans les années 1950. Ces deux pays possédant l’arme nucléaire se regardent en chiens de bronze depuis des décennies et la religion n’est pas la moindre des raisons de ces divergences régionales, politiques et militaires, et pas moins la cause de cette haine désormais irréversible.

Aussi les amis des uns sont les ennemis des autres. Les Américains ayant choisi de soutenir l’Inde dans le camp occidental – L’Inde qui méprise foncièrement la Chine – il est facile de penser que les Pakistanais et les Afgans sont prêts à se jeter dans les mains de leurs ennemis.

Islamabad aujourd’hui considère désormais la Chine comme un partenaire stratégique. La meilleure preuve est l’intensification des flux d’armes ces dernières années. Quand aux investissements économiques chinois au Pakistant ils rappellent la route de la Soie que l’Empire du Soleil Levant tente d’imposer au Nord de l’Inde (mais aussi au Sud au Sri Lanka pour des raisons maritimes) et qui se manifeste par des avancées que l’on devine dangereuses de la superpuissance communiste dans ce pays comme dans bien des états de l’Asie du Sud-Est.

Dans ce sens, le Pakistan, Etat militaire sans doute avant tout, fort de ses relations avec la Chine, se sent encouragé à gérer sa propre sécurité et sa propre attitude face au monde occidental non islamique. Il est en train de choisir son camp et l’arrivée des Talibans au pouvoir en Afganistan renforce ce sentiment de répoussoir vis-à-vis de ceux qui veulent imposer un monde des droits de l’Homme.

Mieux même l’arrivée au pouvoir des Talibans en l’Afghanistan devrait entraîner une forme nouvelle d’acceptation du « jihadisme » puisque le Pakistan est traversé par les pires extrêmistes musulmans régilièrement mobilisés dans les rues y compris contre la France et les caricatures de Mahomed.

L’Occident reste en relative bonne relation avec ce beau pays qu’est le Pakistan parce que celui-ci s’associe officiellement à la lutte contre le Terrorisme international mais pour combien de temps ? Islamabad a trop protégé les extrêmistes Afgans pour maintenant les condamner et demain les sommer de quoi que ce soit. Ben Laden était bien caché au Pakistan.

Les Américains s’en souviennent. Puisse le monde aussi ne pas être aveugle devant une telle armée, toute puissante, danger pour le monde si elle prenait les mauvais choix ou si par contagion elle devenait elle-aussi fanatique.

JMDF

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s