Peur du Covid et relents de racisme

Le risque de dérapage raciste durant la pandémie de Covid 19 existe vient d’être confirmé par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) qui supprime désormais la mention des provenances (Royaume-Uni, Brésil, Afrique du Sud, Inde …) dans la dénomination des différents variants du coronavirus.

Même si ce coronavirus reste éminemment … chinois depuis fin 2019 !

En fait, les pays, en Asie comme en Occident, ne peuvent pas s’empêcher de faire remarquer que ce sont « les étrangers » qui sont, soit les plus touchés (comme les Bengalis à Singapour, les touristes à l’aéroport de Bangkok), soit les plus disséminateurs (11 Français, 40 Musulmans, 6 Malais, 55 Chinois, 3 Vietnamiens, 1 indonésien, 4 Philippins ! au Cambodge ou en Thailande). Et même et surtout si les citoyens nationaux sont touchés ce sont ceux revenant d’un séjour à l’étranger ! Le danger vient d’ailleurs et rentre à travers les frontières …

Certes, avec ce virus, ceux qui ne bougent pas, les sédentaires, ont moins de chance de tomber malade que les actifs qui voyagent. Pourtant les personnes âgées sont plus touchées que les jeunes !

Mais en fait partout, les « migrants » ont bon dos…

JMDF

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s