Cartes anciennes au musée de Taipei

De très anciennes cartes (+ ou – chinoises ?) au cœur d’une exposition au Musée National du Palais à Taipei à Taiwan.

publication: 05/05/2021 L’exposition « Histoires des cartes anciennes » se tient jusqu’au 22 juillet 2021 au Musée National du Palais, à Taipei. Voilà une analyse intéressante des histoires se cachant dans d’anciennes cartes géographiques établies sous la dynastie MING (1368-1644) et la dynastie Qing (1644-1912). Cartes de plusieurs mètres de long appartenant au Musée.

Quatre cartes de Taiwan y sont notamment présentées.

Il en est ainsi du croquis cartographique de la préfecture de Taiwan réalisé vers 1666, alors que le royaume de Tungning fondé par Koxinga, de son vrai nom Cheng Cheng-kung [鄭成功], chef sino-japonais resté loyal à la dynastie des Ming, gouvernait les environs de l’actuelle ville de Tainan dans le sud-ouest de l’île Taiwan.

La carte, qui ne porte que sur cette région et comporte des inscriptions en chinois et en mandchou, visait à renseigner la cour des Qing sur les garnisons militaires installées sur place.

A la fin du XVIIe s., vers le milieu du règne de l’empereur Kangxi [康熙] de la dynastie des Qing, la situation avait changé : la carte de Taiwan dite de Kangxi décrit les paysages de toute la partie occidentale de l’île, du nord au sud. Des populations autochtones y sont représentées.

Vers la moitié du XVIIIe s., la levée des restrictions à l’émigration vers Taiwan prononcée par l’empereur Qianlong [乾隆] entraîne un afflux de colons chinois. La carte de Taiwan dite de Qianlong détaille ainsi plus de 600 implantations chinoises quand elle ne recense que 300 villages autochtones, signalant une augmentation rapide de la population d’origine han.

L’exposition montre aussi, entre autres trésors, une carte du XIVe s. où figurent les relais sur la route reliant le Gansu à la capitale de l’empire Ming, l’actuelle ville de Nankin, ou encore une autre carte de la dynastie des Ming détaillant les cols et relais de quatre routes dans la province du Sichuan. D’autres cartes insistent davantage sur les voies d’eau, très utilisées à l’époque, à l’image du fleuve Yangtze.

Aimez-vous le dessus des cartes ?

JMDF / avec Lettre de Taiwan Info.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s