Le Cambodge s’endette pour son bien

Le Cambodge continue vaille que vaille son développement. Effectivement lorsqu’un pays connait chaque année sept pour cent de croissance du PIB, la plus grande crise inattendue, celle du Covid et de l’industrie touristique, n’atteint pas des chiffres dramatiquement négatifs… Même si les drames personnels sont nombreux. La croissance continue de manière très positive …

La BAD (Banque asiatique de développement) a approuvé un prêt de plus de 29 millions de dollars en faveur du petit Royaume pour l’aider à améliorer la qualité de  ses services publics par des projets de réformes-clés dans la gestion des finances publiques et dans une nouvelle étape d’effort de décentralisation vers les provinces et la ruralité.

Le programme de développement du secteur interne à la fonction publique décentralisée et à la bonne gestion financière, comprend un prêt de 20 millions de dollars visant à renforcer la planification et la gestion fiscale et surtout encourager l’administration et le bon fonctionnement des autorités locales. Ce prêt est en somme un soutien politique à ce gouvernement cambodgien. Il est vrai que celui-ci gère assez bien en 2020 la crise du Covid.

D’ailleurs, un autre prêt de 9,35 millions de dollars pour aider à construire l’École nationale d’administration (ENA, en fait Ecole Royale maintenant)) ainsi qu’un Centre de formation dédié aux fonctionnaires provinciaux, révèle que cette manne financière renforce cette idée d’une aide qui est favorable au bon fonctionnement de l’Etat et donc … du régime en place de façon très … stable.

Certes, la crise du Covid qui a secoué le pays en avril 2020 faisant fuir tous les touristes et fermer toutes les agences de voyages, a encouragé le départ des « sans emploi » dans les villes touristiques vers un retour à la terre c’est-à-dire à la campagne, dans la famille, dans les « srok » d’origine. Et chacun sait que les services publics ruraux sont souvent pitoyables.

Néanmoins il ne faut pas oublier que cette aide de la B.A.D – sous forme de prêts – devra être remboursée … dans les 20 ou 30 ans qui viennent et que bien des jeunes générations, actuelles ou nouvelles, auront à la rembourser ! Comment ?

JMDF

Une réflexion sur “Le Cambodge s’endette pour son bien

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s