DONVIRAO, un artiste est né !

La Galerie d’ART de l’Hôtel SOFITEL à Phnom Penh accueille depuis quelques jours un artiste étonnant et … Français !

DONVIRAO est le nom d’artiste de Douglas Victor Nathaporn Rahotan, né en France, en 1998, à une époque où son grand-père était déjà installé au Cambodge.

Le jeune Douglas s’intéresse très tôt aux multiples formes d’expression artistique dont le dessin mais il est animé par une grande curiosité et son énergie le pousse vers l’expérimentation et l’innovation. Aussi vers l’aventure…

Abandonnant ses études, ses dessins et sa vie en France, dès 2014 ( à 16 ans !), il part comme un enfant perdu au Cambodge rechercher une partie de sa famille dans la province de Kampong Som et il vit là quelques années au contact des tragédies récentes du peuple cambodgien. Sans doute rencontre-t-il à ce moment-là un trouble chez les Cambodgiens qui l’accueillent simplement. Sentiment qui rejoint son propre questionnement à la fois sur son environnement et sur l’ailleurs et les ailleurs vers quoi il se tourne.

Son tempérament artistique se creuse dans le tourbillon de la découverte d’un monde, d’une tragédie et de couleurs. La recherche d’un « autre monde » dans la douleur d’un « way of life » particulier dans cette province d’un petit royaume en tragédie permanente.

C’est en 2018 que naît Donvirao lorsque Douglas s’installe finalement dans la capitale. A Phnom Penh, il veut vivre et créer. Artiste autodidacte, il veut aussi prendre le risque de créer ses propres produits de peinture. Sa façon particulière de manipuler un mélange de plusieurs ingrédients le conduit à une forme de création unique qui aujourd’hui sort de son atelier (la chambre de son grand’père !).

 Repéré par ReCréation-Cambodia, il vient d’être accueilli en pleine crise du Covid par THE GALLERY du Sofitel Phnom Penh. Ses créations à base de résine produisent un art autant cosmique qu’organique. Les œuvres exposées sont sublimes et même dans l’abstraction, elles prennent sens. Elles ne laissent pas indifférentes.

Douglas explique que sa recherche tend vers des courants artistiques oubliés. Il cite la paréidolie, un phénomène psychologique impliquant un stimulus vague et aléatoire (souvent une image ou un son) perçu comme significatif. La recherche de la symbiose entre couleur, gesture et texture conduit chaque œuvre vers un sentiment de mystère où la profondeur se confond avec le mouvement.

« L’intensité des coloris, les formes exacerbées et formation de fractales ainsi que le trait et les paternes créent une réponse viscérale chez le spectateur, et la gestalt d’ensemble est l’un des principaux véhicules de ce genre de pouvoir émotionnel, » déclare Donvirao.

Ses peintures d’Art abstrait contemporain, pour la plupart, suggèrent une vision d’autres mondes à l’échelle du plus grand et du plus petit. Il y a dans ses œuvres à la fois la certitude qu’un ailleurs existe et le choc des couleurs de ce temps covidien.

Impressionnant à 22 ans ! Ne manquez surtout pas, si vous le pouvez, les vingt tableaux magnifiquement exposés au Sofitel Phnom Penh jusqu’au début novembre 2020.

JMDF

Une réflexion sur “DONVIRAO, un artiste est né !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s