Frileux Français

Face à l’indécision et la trouille de mal faire, le gouvernement français déclenche de la peur dans sa population et les réactions de citoyens, très souvent contradictoires et sans arrière-pensées politiques, commencent à faire sourire, à l’exception de celles des Maires qu’on laisse se débrouiller.

Faut dire qu’on n’a pas su mieux équiper nos hôpitaux depuis trois ans, passons. Faut dire qu’on n’a encore pas su équiper nos personnels soignants depuis trois mois en masques, blouses, et tests de dépistage ou sérologique, Monsieur le Directeur Général de la Santé ? Et les résultats des essais cliniques. Où sont les résultats promis des essais Discovery ? Sait-on enfin un peu soigner, ou pas, après deux mois d’observation ?

Alors la crainte de la nouvelle vague déclenche peur et hésitation, des dirigeants jusqu’au peuple…

Il faudrait dire que le foyer épidémique n’est pas éteint mais qu’on ne craint pas une  nouvelle vague. Positivez !

Il est annoncé un plan pour tester (100 000 tests par jour, ce n’est d’ailleurs pas énorme !). On ne sait apparemment pas comment faire (surtout le dimanche, n’est-ce pas, les laboratoires sont fermés). Qu’est-ce que c’est que cette lourdeur administrative ? Au point d’interdire aux entreprises de tester gratuitement l’ensemble de leurs employés, de peur d’encombrer les laborations biologiques.

C’est la guerre pour qui ?

Au lieu de faire le contraire ! Et d’évacuer une grande part psychologique de cette peur citoyenne de contracter le virus et de le transmettre à sa famille. Et de tester les jeunes dans les écoles plutôt que de séparer les tables de deux mètres…

Pour mettre les Français dans l’angoisse du déconfinement on ne fait pas mieux que les interventions des scientifiques. Qu’ils conseillent le gouvernement et qu’ils se taisent au lieu de parader dans les médias et de se prémunir en disant le contraire de ce qu’il faudrait faire ou ne pas faire …

Avec un peu de recul (géographique), on s’aperçoit que l’appel aux civisme des citoyens est meilleur que tout. A Taïwan, à Séoul, à Berne, à Berlin, à Stockholm … Bien meilleur que les polémiques. Que réouvrir des écoles est un impératif, d’autant plus qu’on aurait sans doute pu ne pas complètement les fermer, comme la plupart des petits commerces,  à commencer par les libraires, les disquaires, les cordonniers, les serruriers, les loueurs …

Que le civisme des gestes barrières possibles et le port d’un masque devrait suffire dans les transports en commun où un passager passe au maximum 15 minutes dans une même rame, sans en rajouter. Pourquoi vouloir un mètre de distance dans le métro alors qu’il y a enfin des masques qui sont maintenant imposés ? La distance sans masque d’accord ! Mais dès lors qu’il y a masque, demandons aux gens au moins de ne pas parler, de s’écarter autant que possible et de mettre des gants jetables ! Quel cafouillis.

Les restaurants sont à réouvrir sans délai comme un lien social indispensable. Là aussi, il faut faire confiance après avoir donné des consignes claires. Les Français sont capables d’être responsables. Ils ne sont pas tous frileux.

Les pays européens vont reprendre les championnats nationaux de foot et de rugby mais pas la France ! Décision politique de trouille. Trop facile de tout boucler. Ce n’est pas autre chose que de la frilosité sans attendre la chaleur et la disparition de ce virus.

Qui se lave les mains ? César ?

Et les plages et les forêts ! Ouvrez !

Et les cinémas ! Ouvrez une place sur deux !

 

(N.B. : mais où est passé Bayrou, on ne l’entend pas ? Hulot reviens vite avec Jadot !)

JMDF

2 réflexions sur “Frileux Français

    • Sans doute pas – même si la fermeture sanitaires des frontières était évidence pour moi dès le début – mais j’aurais associé tous les partis politiques dans une structure de crise au début mars. Et pas seulement une concertation pour les Municipales…
      Je suis sidéré que ce gouvernement dirige avec la trouille et ferme les championnats de football alors qu’ils vont reprendre partout en Europe dès que possible. Sidéré qu’on ne fasse pas plus grande confiance aux régions et qu’il n’y ait personne sur les plages. Sidéré des hésitations et atermoiements, notamment pour les métros et les cafés restaurants…

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s