En temps de crise, vive le bon sens et l’intuition

Colère, permettez !

Quelle horreur ces scientifiques – pour la plupart hauts fonctionnaires et professeurs – qui continuent au beau milieu de la crise sanitaire nationale et mondiale, alors ques hôpitaux de l’Ile-de-France sont pleins, à vouloir respecter des procédures – « protocoles scientifiques standards » – qui ont été édictées pour les temps de paix comme il se doit et pas pour les temps de guerre où la pendule change…

Avec ces protocoles, des résultats dans un mois ou deux ? Criminels, va… !

Nous n’avons pas le temps, Messieurs et Mesdames ! Vive le Professeur Raoult et son culot basé sur l’expérience d’un des plus grands praticiens de cette planète.

Lui, n’est pas un fonctionnaire qui respecte les règles de conduite pour décélérer au bord du précipite. Il freine l’épidémie. Il agit. Les autres parlent et attendent … d’avoir raison. Et l’union nationale se fait autour d’eux ?

Il faudrait être gravement malade pour avoir le droit d’être soigné ? Juste un peu de fièvre et de toux, ne rien donner ?

Les cons. Aussi cons que ceux qui ont dit que les masques ne servaient à rien parce qu’ils n’en avaient pas en stock.

Aussi cons que ceux qui ont dit qu’il n’était pas nécessaire de tester beaucoup de gens, malades ou pas, parce qu’ils savaient qu’il n’y a pas de réactifs en stock (faute de prévisions) pour faire ces tests qui demandent non seulement un kit avec un écouvillon, mais aussi 4 ou 5 heures de réaction en laboratoire de … produits qu’on n’a pas !

Les CONS !

JMDF

5 réflexions sur “En temps de crise, vive le bon sens et l’intuition

  1. Oui, Merci YANN. Ce sont les dirigeants ! Lorsqu’une crise arrive, on doit la voir venir. Et dès « qu’on » la pressent on s’organise et on met en place tout le nécessaire…
    Nos dirigeants ne l’ont pas vu venir ?
    Les Chiois ont quand même pris le temps de nous prévenir…
    Et surtout en temps de crise, il faut passer au-dessus des règles habituelles. Comme le code de la route. Si la route est bloquée devant toi par une véhicuke en panne, tu vas attendre que la panne soit réparée pour le dépasser ? Ou bien faire demi-tour ? Non, tu vas franchir la ligne jaune continue que tu ne dois normalement pas couper. Les règles ordinaires s’appliquent pour les temps ordinaires.
    quand il y a urgence on doit dépasser les règles tout en tenant compte.
    Respecter c’est se trouver coincé et coincer les autres …
    Le Professeur Raoult a compris celà.
    Il y a urgence de siuver des vies.
    Il faut prendre tous les moyens.
    Y compris illégaux…
    La preuve le Gouvernement vient de demander les pleins pouvoirs pour dépasser les règles …

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s