Ream rime avec Cambodia-dream ?

Ream riche ?

Rime pauvre ?

Ream au Cambodge ne rime plus avec « dream » ces dernières années mais avec la métropole voisine … Sihanouk-chine !

En Asie du Sud-Est, le corridor chinois imaginé par l’Oncle XI se dévoile peu à peu et envahit les côtes comme des crabes plus que des tortues ou des Bernard l’Hermite … !

Avec de nombreux projets d’infrastructures, le tourisme au Cambodge s’éloigne des temples avec une sorte de frénésie  pour la mer ! En effet, la région côtière cambodgienne est en pleine transformation depuis cinq ans alors que le royaume de 16 millions d’habitants s’attend à sept millions de touristes en 2020.

Les visiteurs se précipitent depuis deux ans sur la côte et surtout dans les îles. Certes, en tout premier lieu, ce sont les Khmers de l’intérieur qui acquièrent les moyens de visiter leur pays et emmènent leurs enfants voir la mer !

Les Européens, eux, étaient depuis longtemps familiers de la région. Il suffit de voir les anciennes villas coloniales de Kampot et de Kep. Plus récemment ce sont les Japonais et les Coréens qui ont appréciés le découverte. Et puis, il y a deux ans, les plages et les îles du royaume se couvraient de bars à cocktail tant les Russes y découvraient le soleil absent chez eux !

Aujourd’hui, ce sont les Chinois de Chine attirés par cette destination pas trop éloignée et qui, eux aussi, s’évadent de l’hiver vers le petit royaume au pays des merveilles… et ceci crée une véritable explosion du tourisme. Pour y faire face le Cambodge compte bien continuer à s’équiper rapidement en structures d’accueil afin de devenir une vraie destination balnéaire en Asie du Sud- Est. 

Sihanoukville a commencé à changer de look avec une cinquantaine de casinos où l’on ne parle que chinois. Les constructions sont en plein boom tout autour du seul port en eaux profondes du pays. Les grandes chaînes hôtelières sont bien là à côté de constructions d’immeubles de bureaux et d’appartements ! 

Qui va les remplir ?

Probablement les bateaux de croisière invités à s’arrêter là très prochainement !

Les experts du secteur semblent partagés. La frénésie actuelle engendre de la frénésie dans tous les secteurs en même temps que de l’inquiétude aussi, dès lors que certains faux casinos ont déjà fermés lorsque leurs employés chinois se sont fait expulser en grand nombre du pays, accusés de faire du business en ligne totalement illicite…

Certes, le gouvernement a mis en œuvre la construction d’une autoroute reliant Phnom Penh à Sihanoukville et accepté la proposition chinoise de construire un nouvel aéroport pour desservir toute la région. Certes, en prévision du pétrole Off-shore bientôt exploité une raffinerie est programmée, mais lé dévelloppement du tout en même temps inquiète certains observateurs.

Ream bientôt « chinoise » ?

La transformation de la cote cambodgienne ne concerne pas seulement Sihanoukville et ses plages. A 25 km à l’Est la presqu’île de Ream est un parc naturel régional d’environ 12 km du nord au sud. Un bijou de nature. zone très peu habitée. Des paysages encore ouverts et purs. Des zones forestières commencent à être exploitées et il reste encore quelques belles plages possibles et des accès aux îles.

Les promoteurs se sont précipités !

De grands projets d’aménagement ont déjà été lancés : des investisseurs chinois construisent une galerie marchande à l’Ouest, à laquelle pourraient bien s’ajouter des appartements pour devenir à terme une ville-resort chinoise. 

Une plage entière achetée par les Chinois !

Sur l’île un vaste projet chinois de créer … une ville nouvelle ! Des centres commerciaux vont apparaître …

L’urbanisation de la côte provoque comme une poussée vers les îles. Sur environ 70 îles et îlots, une vingtaine sont aménageables. Le luxe est en marche. Fuir Kompong Som ? Construire un nouvel aéroport ?

Longtemps des lieux de prédilection des jeunes backpackers, Koh Rong par exemple, explose de projets qui gagnent du terrain. C’est le cas de le dire !

Les gros propriétaires achètent toutes les îles. Des « resorts-hôtels de rêve » naissent chaque mois ! Bonjour le plan de développement.

Le rêve a t’il commencé à se réaliser ou bien, au contraire, le rêve est-il bien fini ?

– Plus d’illusions…

*

C’est le temps des n’importe quoi. Ce développement ne « rime » à rien.

JMDF

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s