Je tends visage

Tu me dévisages

passivement

Vie sage paisible.

Raie jouissante, Contre point feu n’être,

Kechua … ici

Késaquo … là

Casquette.

Des vies sages mais troublées.

Vieux jean troué, ceinture !

Sac à mains, Brode bottes

Des marches tentation

sein dur bouclé,

Un peu café,

Rang contre,

Métropo, Oualler !

Piste blanche,

Faussette, Jamais de la vue,

Décolle thé, Coolie contre collier,

Etincelle, au quai 7, Gare 2 lions

Part l’image ! Fix print s’ébranle,

Tu me dévisages encore,

Je t’envisage trop tard mais je tends visage…

 

(Jean de Froissart / juillet 2017)

3 réflexions sur “Je tends visage

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s