Le corridor de descente des touristes chinois

Les Chinois auraient-ils trouvé le moyen d’occuper les sans-emplois, les familles pauvres, les délinquants et les prisonniers ?!

Ils les envoient en vacances.

Une vague touristique chinoise est en train de déferler sur l’Asie-du-Sud-Est. Le corridor de la Soie a été inventé par la Chine pour s’étendre un peu partout au travers de l’Asie en direction de l’Europe, le but final atlantique.

Ce projet de corridors tentaculaires peut servir à plein de choses : c’est l’avantage d’un parti unique dans le systéme capitalisto-communiste inventé par le Suprême Congrés du parti il y a une vingtaine d’annés. La coordination interministérielle est remarquable à Pékin dès lors qu’il y a un leader puissant qui donne les ordres.

Les Tours-opérateurs chinois sont ainsi complètement à la solde du gouvernement et ils organisent en permanence des voyages qui permettent au trop-plein de population d’ … aller voir ailleurs !

Ainsi il y a des voyages qui ne coûtent rien et où si vous n’avez pas d’argent de poche vous pourrez voyager quand même sans ne rien dépenser. Tout est payé en Chine. Et les tours-opérateurs thailandais ou cambodgiens n’ont qu’à « croire » qu’ils seront payés un jour …

Avec de tels délais qu’ils risquent la faillite…

Pour cette politique chinoise du déplacement de population organisé, il y a peut-être des voyages sans retours (Viva la Diaspora !) et aussi des voyages sous contrat de rédemption, paraît-il pour les délinquant qui remplissent les prisons. Une façon moderne et efficace d’acheter sa liberté par les « travaux forcés » !

A Sihanoukville, dit-on, ils s’engagent à travailler dans la construction des hôtels chinois, à se taire, à manger ce qu’on leur donne, et ensuite ils retrouveront la liberté. En attendant les coûts de main d’oeuvre sont bien moins chers que la plus pauvre des mains d’oeuvres cambodgiennes. Celle qui va chercher du travail en Thaïlande alors que le Cambodge est en plein « boum » immobilier.

Dans trois ans bienvenue aux délinquants chinois dans les nuits de plus en plus sombres de Kompong Som.

En l’espace de quatre ans, la Thaïlande a accueilli deux fois plus de touristes chinois. Pourquoi sont-ils passés de 5 millions de visiteurs à 10 millions entre 2014 et 2018 ? Les Chinois voyagent par groupes. Ils ne parlent qu’une langue chinoise et pas le moindre mot d’anglais. Souvent ne savent-ils même pas ce qu’est un visa, voire un passeport.

Tout est organisé.

Quand les touristes français paient 35 euros pour aller visiter les temples d’Angkor en une journée, les Chinois-chenilles ont payé combien à Shanghaï ou Quangchou ? Nul ne sait …

JMDF

Une réflexion sur “Le corridor de descente des touristes chinois

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s