les journaux sombrent chaque automne…

Je me souviens des jours anciens… et je me leurre !
Delit je m’en complais
Au vent mauvais mousson d’eau tonne
Qui les emporte a l’unisson
Deci, dela,
Pareils a toutes nos feuilles mortes : le Mekong, Cambodge Soir, Cambodia Daily
et tendres autres…


J’envers Laine

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s