La conduite « à droite » en Asie

Conduite à droite, volant à gauche ?

A pied, à cheval ou en voiture !

Sur la route, où rouler ? Quelles sont les habitudes de circulation automobile et quel est le Code de la route loin de chez nous ?

Lorsqu’on arrive dans un pays, si l’on est conducteur, il peut être utile de le savoir !

Et même pour les piétons qui traversent une voie souvent bien dangereuse en Asie, il faut regarder deux fois plustôt qu’une à gauchet et à droite avant de s’élancer ! Passage piètons ou pas !

Parce que le Viet-Nam, le Laos et le Cambodge (l’ex-Indochine) ont été sous « protectorat » français, il y a plus d’un siècle, au moment de la commercialisation des premières automobiles, les véhicules roulant dans ces trois pays utilisent la partie droite de la chaussée (on peut voir souvent quelques charrettes récalcitrantes dans les campagnes et parfois même dans certaines villes).

Attention, pour tourner à gauche, ils se mettent ouvertement sur la partie gauche de la route !

Souvent le « tourner à droite » est une habitude plus ou moins autorisée en cas de feu rouge. Mais pas partout. Et surtout pas lorsqu’il y a des contrôles policiers car c’est là qu’ils se mettent pour collecter quelques sous …

Les voitures à moteur dans ces pays se conduisent avec un volant situé à gauche et, en principe, uniquement avec le volant à gauche. En principe seulement. Ce n’est pas toujours vrai puisque certains véhicules sont importés de pays voisins où la circulation est inverse.

Attention aussi un peu partout la tolérance est une chose très relative et qui s’applique un jour et pas le lendemain !

D’ailleurs, c’est la règle. La conduite est à droite en Asie et particulièrement en extre-Orient !

Toutefois, ce qui apparaît logique pour l’ex-Indochine ne l’est-il pas pour un autre pays, autrefois dominé par la puissance de la Grande-Bretagne. Quel est donc ce pays inattendu où la circulation routière se ferait à droite ?

Un quatrième pays de l’ASEAN ? – Oui.

En visitant Yangon, ex-Rangoon, Capitale de la Birmanie, pays appelé désormais de son ancien nom MYANMAR, il est permis de se poser la question du sens de la conduite automobile. En effet, puisque toutes les rues de Yangon sont à sens unique les véhicules, voitures, autobus, et cyclos, roulent autant à droite qu’à gauche. Ce qui interpelle c’est que certains véhicules ont le volant à droite et d’autres l’ont à gauche. Les vieux autobus ont cependant la descente des passagers à droite, ce qui est un signe (!) mais ils s’arrêtent en milieu de chaussée, au milieu des embouteillages, ce n’est guère complètement proban

Sortir de la ville et rallier la province birmane déclenche alors chez le visiteur aux aguets un effet étonnant de révélation. La surprise est totale : les voitures automobiles et tous les autres véhicules (les motos qui sont totalement absentes en ville parce qu’interdites apparaissent alors nombreuses !) roulent bien sur la partie droite de la chaussée ! Oui, au Myanmar, la conduite est à droite.

Incroyable mais vrai :

Les Birmans, libérés du joug britannique, ont voulu « faire la nique » aux Anglais colonisateurs, au moment de leur « Indépendance », obtenue en 1945 avec force négociation.

La première décision d’affirmation de souveraineté de la nouvelle République birmane fut de changer le sens de circulation choisi par les Anglais. Il y avait peu de voitures à l’époque et cela n’a pas posé de problème de changer le sens de la conduite automobile. Les bicyclettes ignoraient même l’existence d’un Code de la route?

Ainsi, au Myanmar aujourd’hui, comme en Birmanie hier, la circulation des véhicules se fait à droite de la chaussée et le volant des voitures doit être à gauche !

Il y a donc quatre pays d’Asie du Sud-Est où le Code de la Route impose la circulation à droite. On pourrait même peut-être y passer d’un pays à l’autre sans besoin de changer de véhicule ? Pas vraiment pour le Myanmar. Dommage qu’il n’y ait pas de frontière commune avec le Cambodge…

On en vient à regretter que Louis XIV n’ait pas enseigné aux émissaires thaïlandais de faire de même à Sukhothaï, la Capitale siamoise de l’époque. Il faut dire que les chevaux, les calèches et les éléphants à l’époque ne connaissaient pas vraiment de règles.

En France, dans les embarras d’un Paris, de petites ruelles où chacun faisait comme il pouvait, et, d’un autre côté : Bangkok n’existait pas encore !

Quant à passer de Myanmar au Laos en voiture, ce n’est pas demain la veille. Nous sommes dans le fameux « Triangle d’Or » et aucune frontière n’est réellement ouverte. Aucun passage tranquille …

Au fait, plus au Nord, les voitures, les vélos qui ont remplacés depuis longtemps les pousse-pousses dans la grande Chine roulent bien à droite ! Je ne parviens pas à comprendre pourquoi  ? Y aurait-il une logique à rouler à droite comme on écrit plutôt avec la main droite ? Et que manger de la main gauche est mal vu …

Mais d’ailleurs aux USA, au Canada, la circulation est également à droite, dans tous les Etats, alors que des colons britanniques étaient aussi présents que les colons français … Bravo les Québécois !

Pas en Inde sous le joug de la Reine d’Angleterre, on ne peut que rouler à gauche !

Que n’ont-ils pas fait comme les Birmans ? Raison de plus pour les Pakistanais ?

La conduite à droite est majoritaire dans le monde et il faudra bien qu’un jour les rouleurs à gauche se sentent maladroits.

JMD

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s