Le populisme se cherche des machos

La politique internationale post-mondialisation devient, par effet boomerang, de plus en plus caricaturale ! Un mouvement est en marche, logiquement assez universel. Qui va se le prendre sur la tête ?

En voici un trait majeur : peuple cherche … macho pour redresser l’autorité publique et refermer le marché ouvert !

Les demandes populaires, notamment celles des plus démunis, des gilts jaunes, et les attentes de populations victimes de la compétition économique qui ne se sentent jamais entendues dans le cadre des processus démocratiques traditionnels, créent de manière de plus en plus répétée … un appel à un homme fort.

Les peuples qui sont sur la défensive se mettent à rechercher un leader de type « macho » pour que « ça change ». L’aspiration populaire se tourne vers quelqu’un de fort peut décider et probablement, tout de suite, qui peut enfin changer tout ce qui ne va pas, notamment en matière de sécurité publique et de justice.

Ainsi, pour que le cours des choses change vraiment, un leader, de préférence charismatique, est recherché par le peuple via des élections populaires. La société est disposée à confier à ce chef les leviers de commandes pour nettoyer la place politique, en éliminant avant tout l’insécurité sous toutes ses formes, quelles que soient les atteintes aux libertés individuelles générées par des mesures drastiques, et en promettant de « remettre le pays en marche », comme il se doit…

Principalement sont visées : le trafic de drogue, le terrorisme, les zones de non droit, l’immigration clandestine, les frontières nationales ouvertes et surtout le fameux libre-échange toujours accusé de tuer l’économie locale en faveur des pays voisins… Parfois la religion dominante. Souvent les mots : Travail, Famille, Patrie.

Avant l’élection de Donald Trump aux USA qui présentait toutes ces caractéristiques, une caricature était déjà parvenue au sommet d’un État de l’ASEAN avec l’arrivée du Président populiste philippin, un certain Rodrigo Dutertre. En prenant le contre-pied du politiquement correct, celui-ci à commencer à tout casser autour de lui et il n’a pas fini d’étonner.

D’autres États de l’ASEAN sont également dirigés par des machos bon teints mais la plupart sont des militaires et leur autorité s’appuyant sur leur conception du « peuple », un « peuple qui ne sait rien, pensent-ils », se cache un peu facilement sous des uniformes. Ces pouvoirs forts depuis plusieurs années font fi des libertés individuelles et collectives dès lors qu’ils se doivent de conserver le « leadership » (!), pouvoir transmis par … le peuple dans l’intérêt du peuple.

D’ailleurs certaines constitutions permettent un certain absolutisme donc, d’une certaine façon… le « dictatorship ». Eliminons les parlements. Un peu comme en Turquie aux portes de l’Asie ?

Y a t’il des machos en Chine ? Et il se pourrait bien également en Russie ? Au Brésil ?

Lukashenko en Bélarus ? Hongrie, Pologne ? En Europe, cette réflexion est totalement d’actualité puisque le populisme semble progresser face à la montée de l’immigration et face aux dangers de l’intégrisme islamique. Heureusement, les racines démocratiques restent là assez fortes. Elles apparaissent pouvoir être un garant autant que la liberté de la presse et autant sans doute la maturité de certains peuples qui ont connus de trop près les machos Hitler et Mussolini. Voire les … Berlusconi ?

En 2017, en France aussi il était permis de se demander quel serait le macho le mieux élu puisque Nicolas Machozy était exclu de la course à la Présidentielle. Macron est arrivé comme un Zorro.

Mélenchon, Tapie, Valls, Fillon, Longuet, Juppé.  C’est fini ? Nostalgie de Pasqua !

En 2021 … Bariani ? Wauquiez ? Darmanin ? Dupont-Moretti ? Et toujours Mélenchon !

A moins qu’il y ait des machos au féminin. Une machette, dit-on ? Marine, Brigitte, Valérie, Ségolène ? Une verte sans doute pour bouter Jadot !

La « machonnerie » se développe probablement tranquillement en-dessous des tables politiques. Qui joue, qui avance les pions ? Arnault ? Bolloré, Lagardère, Bouygues, Dassault, … ?

Dites-nous, vous les « francs-machos », ça doit se transmettre en famille ces trucs-là !

 JMDF

30/05/21

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s