Les prix ne redescendent pas

Les prix du pétrole et des carburants dans la région ASEAN ont baissé d’environ un quart depuis l’an dernier. C’est relativement visible à la pompe un peu partout. Au Cambodge, par exemple, le litre d’essence qui valait autour de 4000 riels est aujourd’hui à 3000 riels.

Alors pourquoi les prix à la consommation ne baissent-ils jamais ? Ni le riz, ni le porc, ni le bœuf, ni le pain, ni l’eau minérale… et dans le bâtiment pas même le ciment !?

Le coût de transport des marchandises est pourtant un élément important de certains prix. A Bangkok, c’est étonnant, dans ce contexte, le tarif des transports publics est à la hausse et la soupe de nouilles et la petite assiette de riz viennent de passer en un an de 30 à 40 bahts.

D’ailleurs, le prix des billets de voyages entre les villes, selon les divers moyens de transport a t’il baissé ? – Non. Sauf peut-être les motos-taxis qui savent bien ce que vaut un litre d’essence puisqu’ils l’achètent litre par litre …

Qu’attendent les autres ?

Des profits !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s