K R

Ieng Thirith, la femme de (feu) Ieng Sary, est décédée !

Alors que les sieurs Khieu Samphan et Nuon Chea, chefs Khmers Rouges, condamnés par le Tribunal exceptionnel international de jugement « Khmer Rouge », sont en prison à vie et font des recours …, la khmère rouge Thirit, femme du plus haut rang, ayant connu jadis son idéologie, son mari et ses complices dans les couloirs de la Sorbonne, quitte la morne plaine alors que son fils occupe encore un poste officiel dans la même région ex-KR.

Peu à peu, la situation s’éclaircit.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s