Les pays de la natte

La natte est un tressage réalisé à partir de fils de rotin, de paille, de jonc, de roseau, ou de divers végétaux séchés, durables et tressés. Elle est destinée à être posée sur le sol.

Le plus souvent la natte est enroulée dans l’attente de son utilisation. Elle se déroule au sol pour recevoir les invités. Dans tous les pays de l’ASEAN, les gens utilisent des nattes tant à la maison qu’en dehors. L’usage est celui d’un tapis.

Les pays musulmans, comme l’Indonésie ou Brunei, utilisent plus souvent des tapis que des nattes dans les lieux de prière ou à la maison. Moins coûteuse que le tapis, le natte a la faveur des populations nombreuses ou pauvres. Les pays touristiques balnéaires offrent des nattes aux visiteurs sur les plages plutôt que des transats ou bien en complément de ceux-ci.

Ailleurs, comme au Cambodge, la natte est un lieu de vie quotidienne dans les familles. D’ordinaire, elle remplace le lit !

C’est aussi un lieu de convergence, un lieu d’accueil, un objet de lien social et d’intimité, que l’on déroule pour accueillir, pour s’asseoir, pour y manger…

La natte devient cet espace sur lequel les vies se déploient, où l’on dort, où l’on mange, où l’on rit et
pleure, où l’on rêve.

Il existe des nattes en plastique (hélas). Cependant il existe aussi des nattes de luxe, à l’image des tapis de grande qualité. Tout est alors dans la soliditié et la durabilité ainsi que dans les dessins et les couleurs.

JMDF

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s