Quand le Vietnam ose dire tout haut …

Le Vietnam se bat de manière diplomatique depuis toujours avec son voisin du Nord et ceci n’empêche de fréquents incidents de frontières avec la Chine ! Depuis des décennies.
La Chine est devenue un investisseur important permettant au Vietnam de progresser sans cesse dans son développement et sa croissance.
Néanmoins, le 19 juillet 2019 officiellement le Vietnam, par son Ministère des Affaires Etrangères, a demandé à la Chine de bien vouloir cesser immédiatement les violations territoriales en mer orientale de la mer de Chine, ces eaux qui conduisent à l’Océan dit Pacifique  !
Et de retirer tous les navires qui n’auraient rien à faire dans ses eaux … mentionnant que ceci ferait avancer la paix et la stabilité dans la région.
Le Vietnam demande le respect de ses droits souverains, de ses juridictions et de ses relations bilatérales qui pourraient se dégrader …
Affaire à suivre dans la politique des « corridors »…

 

La porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères, Lê Thi Thu Hang. Photo: VNA/CVN

La diplomate a fait cette déclaration en réponse aux questions de journalistes sur la position du Vietnam concernant la déclaration faite le 17 juillet par le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères sur l’évolution de la situation en Mer Orientale.
Lê Thi Thu Hang a fait savoir que le groupe navires d’étude géologique Haiyang Dizhi 8 a récemment violé la zone économique exclusive et le plateau continental du Vietnam au sud de la Mer Orientale, qui appartient intégralement au Vietnam conformément à la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982, à laquelle le Vietnam et la Chine sont parties.

Le Vietnam a pris contact avec la partie chinoise à plusieurs reprises via différents canaux, remis des notes diplomatiques pour protester contre ces violations, a-t-elle indiqué, ajoutant que les autorités vietnamiennes en mer continuent de prendre les mesures qui s’imposent pour faire respecter sa souveraineté, ses droits souverains et sa juridiction de manière pacifique et conformes au droit international pour protéger ses eaux territoriales.

Comme ce qui a été affirmé le 16 juillet par la porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères, la position du Vietnam est de lutter résolument avec des mesures pacifiques conformes au droit international et à la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 contre toute violation de sa souveraineté, de ses droits souverains et de sa juridiction sur la mer en conformité avec la Convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982, a-t-elle dit.
Elle a aussi indiqué que le maintien de l’ordre, de la paix et de la sécurité dans la Mer Orientale constitue un intérêt commun pour les pays dans et hors de la région, ainsi que pour la communauté internationale. Par conséquent, le Vietnam souhaite que les pays concernés et la communauté internationale protègent et maintiennent cet intérêt commun.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s