Développement de Yangon

Un grand projet de développement de la réelle Capitale du Myanmar est engagé. Longtemps dans les programmes politiques de la Première Ministre, il fut plusieurs fois remanié. Cette fois, un partenariat public-privé est scellé pour quadrupler l’étendue de la ville de YANGON.

Le nouveau Yangon est né et devrait grandir très vite puisque la première phase du projet qui a déjà son financement devrait être achevée en 2020. Demain.

Le projet est ambitieux au point que ses promoteurs parlent de créer une mégalopole régionale de la même importance que celle de Singapour ! Ce serait alors non pas seulement transformer la grande capitale historique (en dix ans) mais tout le pays promu et tiré en entier dans la modernité. Aéroports, trains, voies routières… Sans oublier l’aménagement touristique.

De quoi inquiéter Bangkok ? – Pas si sûr.

La modernité est en ce moment du côté du Cambodge où le développement de la capitale dope la croissance de tout le pays. Mais les deux pays ne se comparent pas vue l’étendue du Myanmar, sa situation entre le continent et la mer, entre l’inde et la Chine et ouvert sur et par l’ASEAN.

Yangon est administrée par un gouvernement régional qui envisage l’extension de la ville sur la rive ouest de la rivière du même nom : Yangon. Centrale électrique et parc industriel sont déjà planifiés de même que les zones résidentielles amenées à désengorger la capitale dont les structures sont vieillottes et ont besoin d’espace pour se développer et maintenir une population importante (passer en trois ans de 7 à 10 millions d’habitants ?) et y créer des emplois.

L’ancien Ministre des affaires Étrangères singapourien bien connu , George Yeo, se trouve faire partie du Conseil d’Administration du projet. Il est permis de croire que des sources d’inspiration chinoises (et des financements ?) seront donc présentes pour un boom urbain qui ne surprendra pas mêlant larges infrastructures et espaces verts.

Allons donc visiter le vieux Yangon avant les grands travaux.

Et Bangkok aussi d’ailleurs.

Bangkok-la-grande qui s’enlise depuis des années entre rives fluviales et rivage marin (gare aux prochaines inondations dans six mois !) et qui tarde à trouver un autre grand projet après celui de l’aéroport Sowanabhumi.

JMDF

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s