La baguette serait-elle vietnamienne ?

La France a quitté l’Indochine depuis au moins six décennies. Au Cambodge, il n’est pas une ville où l’on ne trouve du pain à l’entrée et à la sortie le long des routes nationales. C’est la nourriture du voyage et le cadeau à la famille visitée. Tout de sortes de pains et même la baguette aux grains de sésame, parfois un peu trop sucrée, et le gros pain de mie à moins d’un euro.

Au Vietnam, la quintessence de l’approche française ne peut pas se nier non plus, c’est la baguette ! Mais là il peut arriver de nous demander si la baguette ne serait pas vietnamienne tant les locaux savent la préparer de différentes façons au point que parfois elle n’a plus vraiment grand-chose de français…

La baguette de Saïgon (Hô-Chi-Minh-Ville) est somme toute « fusion ». En effet, c’est une manière hybride de faire de ce pain cher aux Parisiens, une nourriture typiquement parfumée à la vietnamienne et convenant aux goûts variés et aux habitudes locales.

Les boulangers « viets » sont légion. Ils ne font pas que du pain car ici la pâte, les épices, la viande, les légumes, se cuisinent et font quelque peu oublier les sandwiches à la française. Ici tout se marie. Même le poisson si cher aux Vietnamiens.

Au-delà, n’hésitons pas à goûter les « croque-monsieur » et « croque-madame », ni même les macarons de toutes les couleurs… Ce serait à rougir de plaisir car les Vietnamiens sont craquants.

Et ça se mange en un éclair !

 

JMDF

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s