Les Français … négligeraient-ils les billets de banque !

Cher lecteur,

Je reviens de France et ma surprise fut grande lorsque ma banque nationale, gérant mon compte courant, en province il est vrai, refusa initialement ma commande de billets en euros de grosses coupures pour … voyager vers ma résidence asiatiques. Facile pour eux de renvoyer un client, fut-il couvert, vers sa carte Visa et les multiples points de retrait d’argent.

Pourtant je parvenais quand même à obtenir une semaine plus tard quelques billets de 500 soutirés de la caisse avec moult précautions comme si le danger guettait tout porteur de devises ou de … liquide dans son portefeuille. Le porteur de « liquide » français est devenu suspect. Surpris qu’on me demande copie de mon billet d’avion de retour pour le Cambodge pour justifier à l’administration « Tractfine » que j’avais peut-être le droit d’utiliser l’argent déposé sur mon compte … !

Puis encore, tout simplement ébahi quand mon Conseiller de banque gérant mon compte ces dernières années, avoua ne jamais avoir vu et tenu un vrai billet de 500, ni même un billet de 200 euros, entre ses mains ! Je lui en ai donc prêté un…

Quelques minutes. Et sans intérêt.

Les banquiers sont-ils maintenant si désargentés ?

Et quand je pense que les Français utilisent encore des chéquiers alors que bien des pays ne connaissent même pas cette étape lourde et coûteuse de paiement et sont passés directement de la monnaie à la monétique. Et que tous les paiements de charge du foyer se passent à la caisse de l’épicerie du coin !

Sans doute les autorités françaises sont-elles coupables !

Hey ! Emmanuel, si on changeait ça !

Rentré au Cambodge, je découvre sur un site d’échanges où des touristes français préparant leur voyage demandaient conseil pour n’utiliser que des dollars durant leur séjour autour des Temples d’Angkor. Je sortais alors un billet de 50 000 riels pour montrer à mes amis qu’il y a bien une monnaie cambodgienne facile à utiliser.

Quelle surprise d’entendre alors un concitoyen me demander de pouvoir tenir entre ses mains le dit billet cambodgien, n’en ayant jamais vu de ce montant (12,5 dollars, soit presque 12 euros quand même) ! Et sa compagne tout fière de confier conserver (elle !) des quantités de billets de 100 riels (le plus petit billet aujourd’hui) pour … donner aux pauvres !

J’ai parfois honte.

La monnaie cambodgienne existe bel et bien. Elle est stable et s’appuie sur des richesses nationales dont la première depuis 15 ans est une croissance économique annuelle de 7 %. Ce serait la moindre des choses, n’est-ce pas, d’aider les autorités gouvernementales et bancaires à chasser peu à peu le billet vert que certains aiment tant et tant … ?

JMDF

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s