Face à la « coutume » de la circoncision

Dommage corporel !

La plupart des mes amis d’origine juive ne sont pas de réels pratiquants. Sans doute ne seraient-ils plus mes amis si après des jours et des nuits de discussion, ils se comportaient comme des radicaux teintés des archaïsmes que porte toute religion qui peine  évoluer avec son temps…

Et d’ailleurs les diverses religions ne sont-elles pas dans l’essentiel de leurs dogmes teintées d’archaïsme puisqu’elles ont du mal à intégrer que l’homme descend du singe depuis des millions d’années et que de tout temps les sociétés humaines se créent des prophètes ?

De vrais amis de lignée juive mais pas de religion juive, lecteurs de ce Blog, savent bien que les rituels de la circoncision révulsent son auteur !

(cf. : un article jadis publié à l’Université de Thamassat en Thaïlande que vous pouvez rechercher plus haut ici !)

Effectivement cet auteur souhaiterait participer à l’évolution des consciences. Également à la nécessaire prise en compte de la modernité des droits humain, simplement dans le Droit de chaque pays. Le droit se sent parfois mal à l’aise dans les pays occidentaux, devant des contradictions inhérentes à l’évolution des mœurs et la permanence des conservatismes religieux.  Rêve absurde que les pays, chrétiens ou autres, et les États laïcs, bannissent peu à peu la pratique de la circoncision à la naissance. Et même après… L’Allemagne a commencé sa réflexion et son évolution juridique, les migrants risquent de bientôt « le découvrir » !

Or, un de ces amis-là venant d’être papa à Paris  il y a quelques semaines…

Après avoir pris des nouvelles de sa femme qui est… Cambodgienne, je lui fais part de mon inquiétude sachant que c’est un garçon. Hélas, dans un grand sourire, il s’est excusé d’avoir, après mûre réflexion, avoua t-il, déjà procédé à la circoncision de son bébé. Circoncis lui-même il voulait que son fils lui ressemble encore un peu plus…

Révulsé (pour ce petit Cambodgien en quelque sorte amputé !), j’essaie de comprendre. Il m’explique alors que ne transmettant pas vraiment de religion, il fallait bien qu’il transmette quelque chose à son fils ! Comme si son sang et son nom ne suffisaient pas !

Transmettre au vingt-et-unième siècle des archaïsmes de ce type, irréversible, provenant d’un temps où l’hygiène n’existait pas et où la circoncision pouvait apparaître comme une quasi nécessité sanitaire, sans motif religieux, a t-il un sens, alors que … ce bébé devenu adulte aura perdu 50% de la sensibilité de son sexe dans vingt ou trente ans ?

Sauf une volonté d’appartenance à un clan, à une tribu, mais pas à l’humanité développée et mondialisée. Un échec tout court. Chacun fait ce qu’il veut !

Dommage. Envie de baisser les bras. Reste la plume, pour dénoncer tous les prépuces jetés à la poubelle.

JMDF

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s