Pongal

Lettre à mon lecteur Michel, de Pondichéry

 

Il parait que l’Inde termine en ce moment les cérémonies de « PONGAL » ?

C’est, je crois, une fête Tamoule qui marque la fin des moissons et le début d’un calendrier traditionnel. En fait, c’est une cérémonie de passage entre deux saisons, n’est-ce pas ?

Comme les fêtes de fin de moissons sont plus rarement organisées en Extrême Orient mais s’expriment spontanément par la joie des villageois, il y a sans doute des corrélations culturelles sur la route antique de transmission du bouddhisme de l’Inde vers le grand Est.

Je me souviens que tu m’avais autrefois raconté que le jour du Pongal, dans une fête qui se déroule sur plusieurs jours, selon les provinces indiennes, les gens font bouillir dans un pot traditionnel dès le matin : du riz avec du lait et avec de la mélasse de sucre. L’objectif étant de le faire déborder. Le débordement s’il s’opère serait signe d’opportunités et en quelque sorte de richesse pour les mois à venir… Ensuite, on doit manger cela parmi d’autres multiples desserts de fête…

Pongal, c’est aussi la fête annuelle des buffles et des vaches sacrées ! Les Indiens décorent leurs animaux à cette occasion pour les fêter. Je souhaiterais que tu nous envoies si possible une photo de ta vache bien aimée (à moins que tu sois à la bourre !).

Les bovins ne sont pas consommés en Inde mais vénérés parce qu’ils aident justement l’homme à labourer la terre et à la rendre fertile. Qu’en sera t-il demain puisque la mécanisation avance à grandes pattes, là comme ailleurs ?

 

JMDF

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s